Comment fabriquer un poulailler soi-même?

N'hésitez plus à adopter des poules, qui vous permettront de réduire vos déchets. Ces dernières, se régalent de nos épluchures et autres restes alimentaires. Que de bonnes raisons, donc, de leur faire une place dans votre jardin ! Pour leur offrir la sécurité et la tranquillité dont elles ont besoin.

Les éléments indispensables dans la construction d'un poulailler

Votre poulailler doit pouvoir comporter :

  • Une mangeoire et un abreuvoir.
  • Un perchoir, où vos poules pourront se reposer.
  • Quelques pondoirs, que vous installerez au-dessus du sol, dans un endroit calme et sombre du poulailler. Leur taille et leur nombre dépendra de vos poules.
  • Un bac de sable, de terre et de cendre, pour se laver les plumes.
  • Des trous d'aération, afin de conserver une atmosphère saine.
  • Disposer d'une superficie de 1m2 à 2m2 par poule. Vous pouvez accoler à votre poulailler, un enclos grillagé.

En ce qui concerne les matériaux, privilégiez le bois, qui est un bon isolant. Pour allier bricolage et écologie, les palettes en bois recyclées sont idéales !

Un bon poulailler s'installe dans un endroit calme, ensoleillé, mais à l'abri des fortes chaleurs et du vent. Pensez à le surélever pour le protéger de l'humidité du sol. Avant d'y installer vos volailles, assurez-vous de sa solidité, les prédateurs rôdent !

Les règles de construction d'un poulailler

la construction d'un poulailler est soumise à des règles qu'il vous faudra respecter, notamment en ce qui concerne sa taille. Si celle-ci est inférieure à 5m2, vous n'aurez pas besoin d'autorisation de votre mairie. Entre 5m2 et 20m2, il vous faudra réaliser une déclaration de travaux, et au-delà de 20m2, vous devrez demander un permis de construire.

Pour le bien-être des poules, adoptez-en au moins deux. Dépasser cinquante poules âgées de plus de 30 jours, vous devrez déclarer votre activité

Enfin, faites attention aux sons et olfactives pour votre voisinage.